La Gestion différenciée

Vers une nouvelle diversité de nos espaces verts ?

La Gestion Différenciée,

vers une nouvelle diversité de nos espaces verts?

En effet, dans la années 60, notre façon de gérer et de créer les espaces verts était très horticole. Intégrant la notion de "propreté", nous avons choisi de régir nos espaces communaux de façon très soutenue. Ceci a impliqué la plantation d'espèces exotiques, exigeantes en eau et en engrais. Ces plantes ne sont pas adaptées à nos milieux et demandent un soin accru. Il faut aussi préciser qu'à la même époque la propreté passe également par un désherbage systématique de toutes les surfaces minérales, pieds d'arbres, avaloirs, fossés, massifs… les dites "mauvaises herbes" sont chassées.

Depuis, les problèmes environnementaux que nous connaissons ont quelques peu changé la donne. Les contraintes actuelles nous poussent vers de nouvelles pistes de réflexion. De cette manière, un nouveau concept est né, celui de la gestion différenciée.      

Un pied d'arbre végétalisé offre un refuge insoupçonné à la microfaune et permettra à l'arbre, en été, de moins souffrir de la sécheresse.

Apparue au début des années 90, elle s'inscrit dans une démarche de développement durable. La gestion différenciée vise à réintégrer dans nos espaces verts la biodiversité. Elle tend à minimiser les pratiques intensives, en faveur de procédés plus respectueux de la terre, du végétal, et de l'environnement en général.

Le paillage végétal permet de limiter l'apport d'engrais, de faciliter le désherbage manuel, et de conserver une humidité constante à nos plantes.

Pour se faire, la gestion des espaces se caractérise par un entretien différencié selon la nature du lieu, et de sa fonction sociale.

Plus concrètement, un système de zonage est défini afin de cibler un entretien plus soutenu aux endroits les plus fréquentés et un entretien plus extensif sur les zones naturelles et sensibles. Par ailleurs, ce type de gestion passe par des gestes simples, tels que la plantation de vivaces au détriment des plantes annuelles, la mise en place de paillage végétal aux pieds des massifs qui limite l'épandage de désherbants et d'engrais chimiques…

La gestion différenciée est une réflexion en constant renouvellement.

Actuellement, la commune de Haute-Goulaine mène une réflexion sur ce sujet, afin d'apporter des solutions alternatives aux désherbages chimiques, et à l'épandage d'engrais. Ayant déjà évoluer vers des techniques plus douces, elle va initier des zones tests afin de faire un premier pas vers ce nouveau type de gestion plus respectueux des espaces et ainsi de votre environnement.

ENVIRONNEMENT GRAPHIQUE

Haute-Goulaine a réduit ses apports en désherbant de façon conséquente faisant un premier pas vers une gestion plus écologique des espaces verts.

Creasit, création site internet Nantes 44