Covid-19 : la lutte s'intensifie...

Port du masque obligatoire étendu à tout l'espace public, interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes, utilisation des salles municipales... les règles se durcissent en France et sur Haute-Goulaine.

Depuis le 17 octobre, l'état d'urgence sanitaire a été rétabli sur l'ensemble du territoire français pour une durée indéterminée. La Loire-Atlantique est à ce stade en état d'urgence sanitaire "simple" et ne fait donc pas l'objet de mesures de couvre-feu.

Port du masque obligatoire partout

Que ce soit en intérieur ou en extérieur (y compris en forêt, en campagne, sur les chemins de randonnée...), le port du MASQUE est OBLIGATOIRE sur l'ensemble de l'espace public. Tout oubli ou refus pourrait être sanctionné d'une amende de 135 € (1 500 € en cas de récidive dans les 15 jours). Pour les sportifs (vélo, course à pied...), aucune obligation d'être masqué pendant l'effort, cependant il est recommandé d'éviter les endroits trop fréquentés ou tout du moins d'y appliquer strictement les règles de distanciation sociale. Par ailleurs, une tolérance est aussi acceptée pour les travailleurs exerçant une activité professionnelle physique (port de charges lourdes...).

Plus d'infos

Interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes

Sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public, les rassemblements (y compris la pratique sportive dite "auto-organisée") sont limités à 6 personnes maximum. Seules exceptions : manifestations revendicatives, marchés, vide-greniers, événements professionnels, services de transport de voyageurs, visites guidées ou encore cérémonies funéraires qui peuvent se dérouler en respectant les gestes barrières selon le protocole sanitaire adéquat.

À noter : Les pratiques et événements sportifs encadrés doivent faire l'objet de précisions de la part des différents ministères et fédérations dans le courant de la semaine. 

Plus d'infos

Etablissements recevant du public, salles municipales et équipements associatifs

  • Les événements festifs ou pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré en continu, sont interdits. Ne sont donc pas concernées les réunions associatives à partir du moment où les personnes sont assises et qu'il n'y a pas de restauration ni de boissons.
  • Les activités sportives et artistiques peuvent continuer de se tenir dans le respect des protocoles sanitaires définis antérieurement*.
  • Les buvettes lors d'événements sportifs ne sont pas recommandées. Dans le cas où elles seraient maintenues, elles doivent se conformer au protocole des bars et restaurants à savoir : proposer uniquement des places assises et des tables de 6 personnes maximum, gérer la file d'attente dans le respect de la distanciation sociale...
  • Dans les établissements où on circule et/ou se tient debout, la jauge maximale d’accueil est fixée à 4 m² par visiteur.
  • Dans les établissements avec places assises, qu’ils soient clos (théâtre…) ou de plein air (stades…), doivent être impérativement observés une distance d’1 siège entre 2 personnes ou groupes de moins de 6 personnes et le respect de la jauge maximale de 1 000 personnes.
  • Les cérémonies civiles dans les mairies (mariages...), comme les cérémonies religieuses dans les lieux de culte (mariages, baptêmes, enterrements…), restent autorisés dans le respect des règles sanitaires définies dans le décret : port du masque, distanciation physique d’un mètre (sauf pour les personnes appartenant à un même foyer ou venant ensemble, dans la limite de 6 personnes).

* L'utilisation des salles municipales par les associations sont autorisées à condition de respecter :

- les jauges mise en place par la collectivité

  • salle Christine Caron : 70 personnes
  • salle du Muguet : 40 personnes
  • salle Iris : 12 personnes
  • salle Roseau : 12 personnes
  • salle Hortensia : 8 personnes
  • ancien Presbytère : 10 personnes
  • Maison de Golène : 10 personnes
  • Mille club : 17 personnes

- les formulaires à signer