Loi Labbé : son jardin sans pesticide

Pour protéger la santé et l’environnement, la réglementation concernant l’utilisation des pesticides chimiques évolue.

Depuis le 1er janvier, il est désormais interdit d'acheter, d'utiliser et de stocker des pesticides chimiques* pour jardiner ou désherber. Après les collectivités au 1er janvier 2017, la loi Labbé s'applique désormais aux particuliers.

* Les pesticides chimiques, aussi appelés produits phytopharmaceutiques ou phytosanitaires, servent à protéger les plantes. Il s’agit des herbicides, fongicides, insecticides, acaricides, anti-limaces... Les pesticides de bio-contrôle, à faible risque ou utilisables en agriculture biologique, restent autorisés.

Des solutions alternatives existent !

  • Planter des plantes locales, au bon endroit selon l’exposition et la nature du sol
  • cultiver à proximité les unes des autres des plantes qui s’apportent des bénéfices mutuels
  • utiliser les plantes et les animaux auxiliaires pour lutter contre les maladies et les ravageurs,
  • favoriser la biodiversité,
  • alterner les cultures,
  • adopter le paillage pour protéger vos végétaux des bioagresseurs...

sont quelques nouvelles pratiques à adopter pour avoir un jardin naturel et équilibré donc un jardin plus résistant !

Les alternatives non-chimiques et les produits de bio-contrôle sont des solutions efficaces pour prévenir et si besoin traiter. Il convient cependant d'utiliser les substances adaptées, au bon moment, en fonction du stade de développement du bioagresseur et les conditions climatiques.

Trucs et astuces 100 % écologiques et durables pour entretenir son jardin sans produit chimique

Rapporter ses pesticides à la Halte Éco Tri

Qu’ils soient vides, souillés ou avec un reste de pesticides, les bidons, bouteilles, flacons, sprays et autres contenants doivent être rapportés à la Halte Éco Tri, si possible dans leur emballage d’origine. Il ne faut en aucun cas les jeter à la poubelle, ni les déverser dans les canalisations !